Financez votre
formation

 

Salarié intermittent

Plan de formation des intermittents :

le système actuel demeure, c’est l’Afdas qui  le gére. L’Afdas devient l’OPCO de la Culture, des industries créatives, de la communication, du sport, des loisirs et du divertissement.

Le plan de développement des compétences des intermittents du spectacle permet de financer, sous certaines conditions, des actions d’adaptation, de développement des connaissances, ou de perfectionnement.

Compte Personnel de Formation (CPF) :

il permet à tous les actifs d’évoluer professionnellement et de sécuriser leurs parcours, grâce à l’obtention de qualifications ou certifications. Il vous permet de financer des actions éligibles.

Créez votre dossier de formation sur le site officiel du CPF :

Salarié permanent

Compte Personnel de Formation (CPF) :

C’est un droit ouvert à tous les actifs, depuis le 1er janvier 2015.

Depuis la loi du 5 septembre 2018, dite « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » certains chapitres ont été réformés.

Le CPF est désormais comptabilisé en euros. Le montant est fixé à hauteur de 500€ par an, avec un plafond de 5.000€. Le taux de conversion des heures déjà acquises est fixé à 15€

Le CPF permet de financer des formations éligibles : enregistrées au RNCP, sanctionnées par les certifications et habilitations enregistrées dans le répertoire spécifique (ex-inventaire), les VAE.

Créez votre dossier de formation sur le site officiel du CPF :

CPF de transition :

Le « projet de transition professionnel » prend le relais du Congés Individuel de Formation (CIF) qui permettait de se préparer à une reconversion et qui a disparu depuis le 31 décembre 2018. Il est intégré au CPF.

L’objectif est de permettre une mobilisation des droits inscrits au CPF pour financer une action de formation certifiante (RNCP) ou qualifiante (CNN) destinée à changer de métier ou de profession.

Le financement ne sera plus assuré par le FONGECIF ou les OPACIF, mais par les CPIR (Commissions paritaires interprofessionnelles régionales), lesquelles apprécieront la pertinence de chaque projet , instruiront les demandes de prise en charge financière et autoriseront la réalisation et le financement de chaque projet

Plan de développement des compétences :

anciennement le Plan de formation entreprises.

Pour les modalités, se renseigner auprès de son employeur

Contrat de professionnalisation :

il permet un parcours de formation alternant enseignement et périodes de travail en entreprise. C’est un contrat de travail qui lie une entreprise et un salarié avec une convention de formation qui est mise en place par l’employeur et l’organisme de formation.

Dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, l’employeur a pour obligation première d’assurer au bénéficiaire une formation lui permettant d’acquérir une qualification professionnelle reconnue (RNCP).

Formations concernées : Technicien LumièreTechnicien SonRégisseur LumièreRégisseur Son

La reconversion ou promotion par l’alternance :

anciennement « période de professionnalisation ». Il s’agit de permettre au salarié de changer de métier ou de profession, ou de bénéficier d’une promotion sociale ou professionnelle par des actions de formation.

Il concerne les salariés en CDI, en CDD et en CUI.

Le contrat de travail devra faire l’objet d’un avenant précisant la durée et l’objet de la reconversion ou de la promotion par l’alternance.

Pour les modalités, se renseigner auprès de son employeur.

Demandeur d’emploi

Pour les demandeurs d’emploi, l’éligibilité au CPF sera ouverte aux “formations concourant à l’accès à la qualification des personnes à la recherche d’un emploi financées par les régions et par Pôle Emploi”.

Dispositif “Région Formation – Visa Métier” :

la Région des Pays de la Loire prend en charge certaines formations certifiantes de niveaux V, IV et III. L’objectif étant de favoriser l’insertion des publics par la construction de parcours de formation individualisés d’accès à la formation.

Les formations de niveaux V et IV sont gratuites pour les stagiaires.

Pour les formations d’autres niveaux, une participation financière peut être demandée aux stagiaires.

Une rémunération peut être proposée par la Région des Pays de la Loire pour les stagiaires n’ayant pas d’autre possibilité de rémunération.

Formations concernées : Technicien LumièreTechnicien SonRégisseur LumièreRégisseur Son.

Les dossiers de financement ne sont pas à l’initiative du demandeur d’emploi, mais à celle de l’organisme de formation. L’entrée en formation est soumise à des sélections (voir sur les plaquettes de formation).

Aide Individuelle à la Formation (AIF) :

lorsque les dispositifs de financements existants (ceux des collectivités territoriales, des organismes paritaires collecteurs agréés – OPCA, …) ne peuvent prendre en charge votre projet de formation, partiellement ou entièrement, rapprochez –vous de votre conseiller Pôle emploi pour voir si vous pouvez bénéficier d’une Aide individuelle à la Formation (AIF) qui contribuera au financement des frais pédagogiques de votre formation.

L’offre de formation de STAFF est référencée sur le site du Carif Oref.